Avatar
Utilisateur
Nombre de message : 315
Créé :
Dernière visite :
Posté
Kornetmuse a écrit :
sylfraor a écrit :
Kornetmuse a écrit :
De plus attention à la TVA qui ne s'applique pas sur la vente hors UE.


Il y a des taxes aussi dans les autres pays, ne t'en fais pas. :whistling:


j'en doute pas mais pas les même taux n application tout ca.

sans oublier non plus que la TVA de toute façon ils ne la paye pas. C'est soit un crédit de tva qui leur sera versé soit un montant qui sert à "payer" la tva des matières premières ou autres services achetées.

Donc bon on ne peut pas totalement exclure la TVA des "gains" des poulps.


En fait, ils paient justement la TVA sur leurs marges. C'est le principe de la TVA : si tu ajoutes de la valeur, tu payes dessus. Pour cela, tu payes sur ce que tu vends à un taux fixé puis tu récupères ce que tu as payé en TVA sur les biens et services mis en œuvre pour ton résultat.
Et la plupart des pays ont des TVA, avec des taux similaires à la France (pas identique, juste similaire), avec une complexité supplémentaire avec le découpage des pays (au USA, il y a une partie de la taxe nationale, une partie liée à l'état et une partie lié à la ville). Ne me demandez donc pas quel régime est appliqué aux ventes faites par KS, selon les lieux de livraisons et le point de départ de la livraison. Ce n'est probablement pas possible de donner une réponse autre que "en moyenne, sur le projet, on paye xx% de taxe".

J'avoue mes limites pour estimer combien représente en pourcentage chaque poste de charge, mais les taxes sur les transactions en représente une partie qu'il faut déduire des recettes pour connaitre la marge faite par le projet.
Posté
En fait, la liberté pour le créateur existe, car les poulpes feront bien ce qu’ils veulent, même si certains comme moi pensent que ça serait bien qu’ils représentent plus des personnages qui sortent de l’archétype du héros blanc.
Pour autant, chacun est aussi libre de suggérer d’acheter ou non, etc. C’est un produit culturel, donc à la fois produit, avec une valeur marchande, et fruit de la création des auteurs. À eux donc de savoir où s’arrête la prise en compte des attentes de leur public si cela va contre leur création.
Et si, comme le dit Firebird, les auteurs y donnent leur vision du monde, il n’est pas idiot de leur montrer que cette vision est, peut-être, teintée de préjugés qu’ils peuvent dépasser, qu’il est possible de mettre en avant d’autres personnages sans que ça ne dénature le jeu, son thème comme ses mécaniques.

Et à ceux qui pense que parce qu’il est impossible d’équitablement représenter tout le monde, donc on ne met que des blancs, c’est triste de voir que vous n’essayez pas de déconstruire vos a priori et que vous répondez comme si on attaquait un de vos privilèges.
Il est évident que vous ne pourrez pas représenter tout le monde et personne ne s’attend à ça. Il est évident que les personnes SONT des stéréotypes puisque justement on les définit pour ensuite les incarner.
Ce n’est pas parce que l’objectif (supposé) n’est pas atteignable que l’idée de représenter d’autres personnages doit être abandonnée.
Ce n’est pas difficile de rompre avec certains poncifs, en utilisant, par exemple, un personnage féminin pour porter un stéréotype toujours masculin.

J’aimerais donc qu’un personnage de couleur soit présent.
J’aimerai un personnage dont le genre est mal défini (androgyne, avec un prénom ambivalent, et dont le mystère reste présent).

Pourquoi ? Parce que le monde est fait de ces gens-là aussi et que lorsque vous cherchez dans la production culturelle, ils sont plus que sous-représentés. Parce que toute notre vie, on nous sert des archétypes qui nous sont ensuite opposés dans notre vie et qui nous influencent.
Parce que si nous n’essayons pas de proposer des représentations valorisantes des femmes, des personnes racisés, des gens ayant des genres différents ou des attirances sexuelles qui ne sont pas validées par M. le curé, et bien nous entretenons des discriminations systémiques. Celles-ci sont bien pires que les discriminations individuelles, car impossibles à fuir. En restant passif, on ne dépasse pas les limites de notre monde qui est violent envers ceux qui ne se conforment pas au modèle dominant (y compris les hommes blancs qui veulent être autre chose que ce qu’on leur dit d’être). En vous opposant à ceux qui demandent ces représentations, vous maintenez le carcan de la discrimination systémique. Donc si vraiment vous êtes indifférent à la question, que vous ne voyez pas de discrimination dans le monde dans lequel vous êtes, laissez au moins la parole à ceux qui le vivent et qui demandent à être valorisé.
Posté
Kornetmuse a écrit :
De plus attention à la TVA qui ne s'applique pas sur la vente hors UE.


Il y a des taxes aussi dans les autres pays, ne t'en fais pas. :whistling:
Posté
Lorsqu'il y aura une égalité de reconnaissance à mérite égale, on pourra dire qu'imposer la parité est une forme de discrimination. Mais actuellement, en 2017, il n'est pas difficile de constater la sous-représentation des femmes dans les postes de cadres et dans les hauts niveaux de salaires et une énorme sur-représentation dans les emplois les plus précarisés et en temps partiel subi.

Il ne faut pas confondre un concept (la parité peut empêcher un homme qualifié d'accéder à un poste à cause d'une femme moins qualifiée imposée par la parité et ce serait une discrimination) et une réalité (un tel exemple est plus que marginal alors qu'il y a un nombre écrasant de témoignage de femme qualifié se voyant freinée dans leur carrière par un plafond de verre). On peut douter de l'efficacité de la parité, surtout lorsque l'on regarde sa mise en œuvre dans les quelques exemples en France, mais appeler ça discrimination, c'est quand même nier la réalité.

Et justifier par le contexte de 1907 le fait de limiter les choix, je trouve que c'est oublier qu'il ne s'agit pas de se conformer à la société de cette époque mais de faire un récit épique. Le jeu choisi des héros, il fait ce choix en 2017 et ça serait bien qu'il ne se cantonne pas à l'archétype de l'homme blanc hétéro qui est toujours dominant tant dans les représentations que dans la position sociale.
Posté
Pour les marges, ça dépend aussi de qui propose le service post-campagne. Le pledge manager, c'est généralement un service payant aussi, avec marge et frais bancaires. Pour la précédente campagne, je crois que c'était crowdox le prestataire, dont j'ignore complètement les tarifs.

Sinon, chacun fait selon ses moyens, sa raison et ses jets de volonté ratés.
Posté
RGov a écrit :
le problème s'est que si les SP donne raison aux intercalaires avec sleeves pour la besace, ceux qui ne sleeves pas ou pas tout vont se retrouver avec une besace qui ne sert à rien puisque les cartes se baladeront et s’échapperont de leur intercalaires...alors que le contraire ils auront juste à enlever le sleeve de la carte avant de le mettre dans la besace(oui c'est un peu chiant)...enfin bref à la base les sleeves c'est une option...


D'expérience, les classeurs pour cartes magic, par exemple les ultra•pro, permettent les deux sans soucis. La seule chose, c'est qu'une fois que tu as mis de la carte avec protection un long moment, les cases sont un peu étirées et les cartes sans protection pourraient bouger. Mais si on ne met que du sans protection, 16 ans après ça n'a pas bougé.

Donc, en gros, ça doit pouvoir se faire d'avoir une solution bi-compatible, avec comme contrainte qu'on ne peut pas renoncer aux sleeves une fois qu'on aura bourré le carnet.
Posté
MasterZao a écrit :

Une autre solution sympa pour protéger nos précieux consistant à sleever le plateau et tout le matériel, voire carrément sleever les joueurs, on est jamais trop prudent. ;-)


Y a des jeux où l'on sleeve les joueurs. Je crois même que plus il y a de participants et plus on met conseille les sleeves. :angel:
Posté
Globalement, la plupart des ajouts sont "auto-expliqués" sur les cartes. Des fois, il faut simplement avoir le "si vous jouez cette option, prenez une :card_pick:" pour démarrer, comme pour la montre du chemin de la repentance.
Posté
Je pense que c'est un moyen d'officialiser une variante qui a sûrement beaucoup de pratique : ne pas repartir à 0 si on meurt en ayant déjà beaucoup avancé.

Clairement, ce n'est pas le SG pour les ceux qui ont déjà joué 80 h mais plutôt pour ceux qui n'ont pas toujours le temps de jouer plus qu'une session par semaine (faites de gosses) mais qui veulent voir la fin d'une malédiction de temps en temps.
En gros, je pense que ça diminue le nombre d'heures de jeu de celui qui joue avec ça, mais ça ne sera probablement pas notable sur le délai avant qu'il ait fait le tour du jeu vu son usage probable.

Concrètement, je pense que ces cartes ressembleront à certains paragraphes des LDVEH (13 ou 14 selon les séries) où on arrivait lors de la mort, on se faisait chambrer et on voyait comment on pouvait reprendre...
Posté - Edité
Et voila le 2 millions goat !

Donc, pour ceux qui le souhaitent, on a une variante officielle pour ne pas prendre un game over abrupte. Par contre, la nature des conséquences n'est pas précisé (mais les cartes concernées contiennent une verte et 11 dorées).

https://the7thcontinent.seriouspoulp.com/fr/ks_update/17_2Mimmo

Spéculons un peu sur le contenu associé !
Posté
Tu mets la carte brouillard dès qu'une carte te contraint de le faire. Lorsqu'une seconde carte arrive, le brouillard reste inchangé même si le numéro de zone est différent.
Posté
L'interêt est de trouver dans mon poste à quel poème je faisais allusion. :whistling:
Posté
Kornetmuse a écrit :
Merde ! le prochain perso serait Baudelaire ? :O

Avec comme compétence spéciale, vous pouvez utiliser les bonus :action_think: comme des bonus de :action_fight: :D'


Un peu vieux potentiellement en 1907 (genre 80 balais), et je le vois mal voyager sur un continent où tout n'est pas qu'ordre et beauté.
Posté
Spleened, je ne sais pas, mais spleen est d'origine anglaise (c'est le mot qui désigne la rate) et prend un sens affectant les émotions par ces idées de la médecine des humeurs (sang, bile, flegme, lymphe).
Spleen, en français comme en anglais, signifie mélancolie, mal de vivre. Il est surtout présent dans les écrits, d'abord chez les anglais (fin XVIIIe) puis en France, principalement Baudelaire, mi XIXe.

Si le mot est intéressant, je pense qu'il ne colle pas avec l'époque du jeu (les fleurs du mal, c'est 1857, le 7th continent 1907 et c'est un siècle plus ancien voir plus chez les anglais), ni je pense avec le sens que l'état voulait avoir, qui reste plus du découragement.
Posté
neo1818 a écrit :
Que les anglophones soulèvent le problème, soit. Mais je ne vois pas comment on peut critiquer le terme de "déprimé" qui ne correspond de toute manière par à "un patient souffrant de dépression".


Ah, mais le sujet initial vient de l'anglais, puisque personne n'a jamais vu le moindre visuel des poulpes pour la version française. :angel:
Toutefois, il faut chercher le plus cohérent entre les deux versions pour avoir un résultat cohérent.

Bref, réponse en octobre 2018..
Posté
Telgar a écrit :
Oui, bon, on parle d'une carte là hein.
Pour un jeu, et tout.

Et d'un mot à changer sur une carte pas encore imprimée. Une correction pertinente et sans coût induit, ça va, on doit pouvoir en venir à bout.
Posté
J'essaie de rester dans ce qui fait la raison de ne pas assimiler découragement/flemme avec une pathologie. On peut discuter des heures du fond, j'ai juste balayé le sujet pour comprendre les enjeux.

Il n'y a pas d'unanimité sur ces mots qui englobent beaucoup de choses (état dépressif, depression nerveuse, etc...) mais ce qui est certain, c'est que l'assimilation de pathologie à la simple de notion de découragement qui demande juste un coup de fouet pour repartir est particulièrement dure car elle renvoie à l'image qu'on colle socialement aux depressions.
Posté
Yoshina a écrit :

Ah et on rajouter combien de temps apres la fin de la campagne? :)
Donc la météo je passerais peut etre ^^
Les vers m'ont l'air assez interessant :)
Vous pensez qu'il y aura autant d'addons et extensions?


Ça dépend de leur calendrier. En général, tu as une période de sondage qui dure un mois ou deux (généralement, c'est à cause des engagés qui ne répondent pas que ça dure) mais qui ne début pas forcément tout de suite. Mais si on doit avoir un vague en mars, ça veut dire que ça doit être bouclé sur novembre (sinon fêtes de fin d'années en France puis nouvel an chinois en février...) Donc je pense que la prod se fera en janvier et le transport depuis la chine en février et la livraison en mars (vague 1 uniquement).

Pour les addon et extensions, je pense que ça sera comparable au premier KS (sauf que tu auras aussi ceux du premiers).
Posté
Yomoto21 a écrit :
Bonjour
Je n'ai jamais utilisé Kickstarter et j'aimerais des avis éclairés.
Je souhaite donc participer à ce projet vu que c'est le seul moins de se procurer ce jeu.
Je fais un achat de groupe et j'ai eu la fausse bonne idée de me porter volontaire à la commende.

Ils nous faudrait:

-un jeux complet avec toute les extension du premier KS plus celle du deuxième. (le rookie ci j ai bien tous compris)
+ une deuxième boite seul
+ le Deluxe Card-sleeves Action cards par 200 x2 ce qui fais 400 sleeves.
-ci j ai bien tous compris ça fais dans l’ordre 129+80+10+10= 229 $
le truc que je comprend pas c'est comment indiqué ce que je veux??
Dans gérer mon engagement seul le rookie apparais.
Ci quelqu'un peu m'éclairé pour que je puise l’expliquer au camarade de jeux ca serraicool.

Merci de vos réponse.


Dans kick starter, tu ne peux indiquer que la récompense et le montant.
Dans les faits, tu auras une étape ultérieur (un ou deux mois après le kickstarter) où tu pourras choisir comment tu dépenses le surplus d'argent engagé (add-on, pledge en plus, etc...), où tu pourras augmenter encore ton engagement et où tu payeras les frais de port.
Dans ce moment là, ça prend d'avantage la forme d'un site d'e-commerce, avec un panier, des produits, un montant de base, des frais de port en fonction de l'adresse et du panier.

Donc pas d'affolement, dès que tu as mis au moins 1$ dans le projet, tu pourras choisir précisément ce que tu veux avant de finaliser. Par contre, il est préférable de mettre des sous dès que possible pour faire avancer la dynamique de la campagne. Mais si tu n'as de sous maintenant ou que tu veux répartir maintenant/plus tard, ça se fait très bien.
Posté
@Xilon
Je n'ai pas ceux de la campagne, mais les mayday premium sont très bien.

@Yoshina
Pour le budget, n'oublie pas que tu pourras ajouter des choses au moment de remplir les informations de la commande (dit pledge manager). Tu peux donc prendre juste un niveau de pledge maintenant et augmenter/ajouter des addons ensuite.
Sur le fond, tu as 10 sujets au moins pour te faire une idée du contenu des extensions, à ceci près que très peu de gens ont fait le tour de chacune d'elle pour avoir une idée plus précise.
Moi, je conseillerai de prendre les malédictions en premier, puis les add-ons.